FG Sophrologie, sophrologie à Lyon

La stress, parlons-en !

Divers

Le stress est un "déséquilibre entre la perception qu'a l'individu d'une contrainte extérieure et les ressources dont il dispose pour y faire face". C'est l'ensemble de réactions physiques et physiologiques de l'organisme, face à une situation particulière, que l'on dit stressante, et/ou des facteurs de stress.

Les trois phases du stress

Selon le modèle de Hans Selye datant de 1975, il existe trois phases de réaction au stress. Ces phases interviennent selon le temps auquel la personne est exposé à l'agent stressant :

  • Phase d'alarme : réaction immédiate du cerveau face à l'agent stressant et apparitions des premières manifestations physiques du stress : respiration courte et accélérée, augmentation des battements cardiaque, augmentation de la tension artérielle, boule à la gorge ou à l'estomac, anxiété, angoisse... Ces manifestations physiques sont dues, en partie, à la libération par les glandes surrénales  d'adrénaline. L'adrénaline et la neuroadrénaline va activer le système nerveux sympathique qui prépare à l'action

=> Cette phase d'alarme correspond au stress aigu, c'est à dire passager.

  • Phase de résistance : seconde réaction du corps face au stress lorsque celui-ci persiste. Ce nouveau processus va consister à mettre en place une seconde stratégie : l'hypothalamus et l'hypophyse vont envoyer un messager hormonal spécifique, qui va stimuler la glande corticosurrénale . Cette glande va produire le cortisol qui va favoriser la synthèse de sucre dans l'organisme. Ainsi les muscles disposeront des ressources énergétiques nécessaires pour faire face à l'évènement stressant. 

=> Cette phase correspond au stress chronique, c'est-à-dire durable.

  • Phase d'épuisement : la situation de stress continue et l'organisme est épuisé. L'hypothalamus et l'hypophyse continuent à envoyer des messages aux glandes surrénales sans aucun contrôle. Les glandes surrénales produisent, de façon anarchique, du cortisol. L'organisme ne réussit plus à mobiliser ses ressources. Les réserves psychiques et biologiques sont épuisées. La durée de la phase de résistance évolue différemment selon les individus. C'est au cours de cette phase d'épuisement que peuvent apparaître certaines pathologies imposant la mise à l'arrêt de l'emballement de l'organisme.

Pour résumer : Deux grands types de stress, stress aigu et stress chronique. Deux stratégies différentes d'adaptation. 

Les conséquences du stress chronique

Le stress aigu, dans un premier temps va déclencher certaines réactions corporelles qui durent de quelques minutes à plusieurs jours ou semaines :

  • troubles du sommeil et de l’appétit
  • fatigue
  • irritabilité
  • nervosité
  • contractions musculaires, surtout au niveau du cou ou du dos
  • baisse de la libido
  • altération de la mémoire
  • troubles de la concentration.

Puis progressivement, le stress chronique va s'installer et la production d'adrénaline va être remplacée par le cortisol. Cette hormone va dégrader les protéines contenues dans les muscles pour produire de l’énergie nécessaire à l’organisme. Cette dégradation se traduit par :

  • une augmentation du taux de sucre dans le sang, mais aussi des triglycérides et du cholestérol
  • une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Plus le stress s’installe, et plus la production de cortisol aggrave l’état d’anxiété, de dépression et peut même altérer les capacités de mémoire et d’apprentissage. Cette étape est décrite comme la « phase d’épuisement » lorsque l’organisme est dépassé et que les réactions ne sont plus adaptées aux sollicitations de l’environnement.

Comment la sophrologie peut vous aider à gérer votre stress ?

Les explications ci-dessus montrent bien que le stress prend sa source au niveau de notre cerveau afin de mettre le corps en mouvement pour que nous puissions nous adapter facilement et rapidement face à un danger. 

En effet dans ce premier scénario, lors de la phase d'alarme, le stress est nécessaire et c'est une réaction naturelle qui nous permet de retrouver un état d'équilibre interne. 

En revanche, lorsque ce stress est répété et perdure dans le temps il devient nocif pour notre cerveau et notre corps. 

La sophrologie va permettre une action sur le corps et le mental afin de les apaiser. 

Les exercices que propose la sophrologie vont aider à travailler sur le corps grâce à des étirements, des mouvements doux qui vont permettre de dénouer les tensions physiques.

De plus la respiration profonde qui est pratiquée pendant la séance va permettre de rééquilibrer le système nerveux autonome (SNA). Le SNA régule toutes nos grandes fonctions se produisant automatiquement, tels que la circulation sanguine (fréquence cardiaque, pression artérielle), la digestion, le maintien de la température (transpiration…). La respiration profonde va également donner à atteindre une relaxation plus profonde

Et enfin, les exercices de visualisations positives vont agir sur l'apaisement de votre mental. Vous apprendrez à prendre du recul, à gérer vos émotions, et donc diminuer votre stress pour retrouver un sommeil de qualité, une meilleure capacité de concentration et de mémoire

Alors n'hésitez pas à essayer la sophrologie ! 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib